La vie s’arrange toujours pour nous faire des clins d’oeil : est venu à moi, outre-Atlantique dans les années 90, un livre court et simple proposant 4 règles de vie : « The Four Agreements » de Don Miguel Ruiz. (Ce livre a été traduit sous le titre « les 4 Accords Toltèques – la voie de la liberté intérieure », chez Jouvence).
Bien sûr, comme avec toute règle de vie, il est souhaitable de s’armer de persévérance …. cependant, le jeu en vaut la chandelle !

 

Dans un langage simple et accessible à tous, l’auteur (médecin et chamane issu d’une famille mexicaine toltèque) propose quatre clés pour vivre davantage en harmonie avec soi et les autres. Ces clés sont des ‘accords’ à passer avec soi-même, autrement dit à mettre en action. A nous de :

  • rester attentif aux mots que nous employons (1),
  • comprendre que les mots ou actes des autres vis-à-vis de nous concernent leur propre réalité d’être (2),
  • questionner l’autre et exprimer notre vrai désir, plutôt que de supposer (3),
  • toujours faire de notre mieux, sans auto-jugement (4).

 

parole impeccable

ne faire de rien une affaire personnelle

pas de suppositions

toujours faire de son mieux

  1. Que votre parole soit impeccable

“Il est si important qu’à lui seul il vous permettra de transcender votre vie actuelle pour parvenir à ce niveau que j’appelle le paradis sur Terre”, écrit Don Miguel Ruiz. Par “impeccable“,  l’auteur suggère de parler avec intégrité, sans juger autrui, ni médire. Donc, à nous de choisir avec soin les mots que nous employons.

  1. Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

“Lorsqu’on fait de tout une affaire personnelle, on part du principe que l’autre sait ce qu’il y a dans notre monde, et on essaie d’opposer notre monde au sien”, écrit Don Miguel Ruiz. Et pourtant les projections des autres ne nous appartiennent pas, elles sont leur réalité ! A nous de rester centré sur la nôtre, nous éviterons ainsi de souffrir. 

  1. Ne faites pas de suppositions

“Le problème des suppositions est que nous croyons que ce sont des vérités. Chaque fois qu’on fait des suppositions, qu’on prête des intentions à autrui, on crée des problèmes … “, indique Don Miguel Ruiz. Nos suppositions deviennent source de dispute, de complication, de drame, de souffrance. Autant clarifier la situation et dire nos besoins personnels.

  1. Faites toujours de votre mieux

“Ce seul accord transforme progressivement les trois autres en habitudes solidement ancrées en nous ; il concerne l’application des trois premiers : faites toujours de votre mieux”, dit Don Miguel Ruiz.

Faire de son mieux, c’est cultiver la clarté en toutes occasions, l’auto-bienveillance, le respect à la parole donnée, éviter le jugement, rester aligné.e entre ciel et terre, vivre l’instant présent ….